Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander


L’Inde possède une cuisine riche et variée!

Du Nord au Sud elle change, il existe une différence fondamentale sur l’accompagnement des plats : dans le Nord on mange essentiellement du pain (chapattis) alors que dans le sud on préfère le riz. A chaque état, à chaque ville, sa spécialité : Mumbai (Bombay) est connu par exemple pour ses pao bhajia, beignets de légumes accompagnés de petits pains briochés, Hyderabad pour son biryani, mélange de riz et de viandes ou légumes, Mysore pour son masala dosa, crêpe fourrée à la pomme de terre et piments, l’état du Kerala pour ses plats à base de noix de coco ou encore l’état du Gujarat pour ses thalis végétariens…

La Cuisine de Rue

Dans toute l’Inde, la « street food » est omniprésente et appréciée !

Un peu partout, on peut manger des mêts frais et délicieux à toute heure de la journée dans la rue. La plupart du temps, les cuisiniers préparent en direct leurs recettes devant vous. Nul besoin d’aller au restaurant, cette cuisine est bien meilleure ! C’est là qu’on découvre toute la diversité et la richesse des épices et arômes propres à ce pays. Et tout le monde en profite: toutes les classes sociales se retrouvent pour manger des samosas, idlis et autres en-cas… On peut également savourer un tchaï, un lassi à la rose comme à Jaïpur dans l’état du Rajasthan, un jus de fruits frais ou de canne à sucre comme on en trouve beaucoup dans le sud ou encore déguster une salade de fruits !

Sur le quai des gares, de nombreux stands de nourritures offrent un tas de petits plats (omelette avec deux tranches de pain de mie, samosas ou beignets de légumes) pour les voyageurs qui s’apprêtent à prendre le train pour quelques heures (il faut à peu près 7 heures pour faire 300 km !!) Mais parfois on a de la chance de trouver de la nourriture dans le train grâce à des vendeurs qui montent à une gare et redescendent à la suivante…

Bref, tout un voyage culinaire et gustatif !

Les Marchés

Les marchés en Inde sont extraordinaires ! C’est une explosion de couleurs et d’odeurs ! Il y a un choix incroyable de fruits et légumes ! On y trouve plusieurs sortes de fruits exotiques: bananes, mangues, oranges, ananas, papayes.

Quant aux légumes, les plus courants sont les pommes de terre, le chou-fleur, les aubergines, épinards et carottes… Les marchés sont souvent divisés selon les produits. Dans une partie sont concentrés les légumes, une autre présente les fruits, ailleurs on trouve des montagnes de fleurs et plus loin une multitude d’épices !

Le Végétarisme

Même si l’on peut trouver de la viande principalement de chèvre et de poulet, l’Inde reste majoritairement végétarienneC’est un véritable paradis pour les végétariens ou pour les gens en quête de le devenir ! Il est d’ailleurs très facile de pratiquer le végétarisme puisque les restaurants se distinguent de par les différents régimes alimentaires existants. Les gens qui mangent de la viande vont dans les « non veg » : plats exclusivement à base de viande. Il existe également des restaurants « veg and non veg » : plats végétariens et non végétariens. Les végétariens peuvent aller manger en toute confiance dans les « veg » et « pure veg », ces derniers présentant une cuisine sans œufs.

Dans certains états, c’est le cas notamment dans le Gujarat où le Jaïnisme est la religion première, la population ne mange quasiment pas d’œufs et dans certaines villes saintes hindoues tels que Pushkar, Haridwar , Rishikesh, Dwarka, la viande et les œufs sont strictement interdits. Un des principes du Jaïnisme veut que l’on ne tue aucun animal. Certains balayent même le sol en marchant pour éviter d’écraser des insectes.

On trouve deux labels sur les aliments emballés qui permettent de différencier les produits végétariens des non végétariens. Un rond vert garantit un produit strictement végétarien tandis qu’un point rouge signifie une composition non végétarienne.

Les indiens végétariens trouvent suffisamment de protéines dans les lentilles et pois chiches qu’ils consomment quasiment tous les jours sous forme de curry, sauce ou beignets, des vitamines dans les nombreux fruits et légumes que leur cuisine offre, du calcium dans les laitages…

Il est possible de trouver du fromage : le paneer originaire de l’état du Punjab. Celui-ci est très présent dans les currys de légumes.

Plats et Recettes

Il existe évidemment une multitude de plats mais nous allons vous citer ceux pour lesquels nous avons une préférence. En général, la nourriture dans le sud nous plait plus car elle est moins grasse et la consommation de riz est plus importante que dans le nord. Mais nous apprécions également de nombreux plats du Nord.

Parmi les plats d'Inde du sud: on trouve le thali, mélange de sauces, légumes, riz, chapattis, curd (yaourt), pickles, le tout servi dans un grand plateau en inox ou très souvent sur une feuille de bananier (voir la photo ci-dessus). Le masala dosa est une crêpe faite de farine de lentilles fourrée d'un mélange de pommes de terre, oignons et  piments. Enfin les idlis sont des galettes de riz fermenté servis avec du chutney à la noix de coco et du sambar (sauce à base de lentilles et tamarin).

Parmi les plats d'Inde du nord: on apprécie toutes les sortes de dal: lentilles en sauce avec différents types d'épices servi avec des chapattis. Le choley bhature est un curry de pois chiche servi avec des pains frits. Enfin les aloo tikki très cuisinés dans la rue sont des galettes de pommes de terre et petits pois servis avec des sauces à la coriandre, sambar et yaourt.

Si vous désirez apprendre à cuisiner de la vraie cuisine indienne exactement comme là-bas, allez voir le site de Manjula's kitchen (site en anglais), une indienne qui nous fait partager sa passion de la cuisine et nous offre tous ses secrets.

Retour sur A propos de l'Inde